Rechercher
  • Mélissa TheWind

AHHH, LES HANCHES !


Majoritairement, lorsque l’on parle de yoga, une des premières choses qui vient à l’esprit de chacun, c’est la posture du lotus. Il faut savoir que la posture du lotus est considérée comme étant une posture avancée voire très avancée du yoga.


Pourquoi cela ? Parce qu’elle exige une très grande ouverture de hanches et qu’il faut parfois s’armer de patience pour y parvenir.

(À ce sujet, je suis désolée d’avance dans décevoir plus d’un(e), mais il est possible que certain(e)s d’entre nous n’y parviennent jamais, c’est comme ça ! Dans bon nombre de cas, ce sera pour des raisons anatomiques mais rassurez-vous, cela n’est pas une fin en soi).


Il est vrai que pour beaucoup d’entre nous, assister à une séance de méditation où le « simple » tailleur doit être tenu durant 1h, peut vite s’avérer être un vrai calvaire, s’il n’est pas adapté. C’est alors qu’une question vient à se poser …



Pourquoi nous est-il si difficile d’ouvrir nos hanches ?


La réponse est relativement simple, mais pour tenter de mieux comprendre, allons d’abord faire un tour du côté de l’anatomie. L’articulation coxo-fémorale, plus communément appelée articulation de la hanche, permet de faire la jonction entre l’os du bassin et l’os de la cuisse (fémur).

Elle représente l’articulation la plus robuste du corps humain et se trouve être indispensable à la stabilité de l’homme en station debout et en déplacement. En effet, la hanche a pour devoir d’être stable et mobile à la fois : une drôle ambivalence et pourtant !

C’est au niveau de la hanche que sont attachés les puissants muscles de la jambe. Ainsi, on peut y retrouver à l’avant le quadriceps, en dehors le tenseur du fascia lata (ce vilain TFL), à l’arrière le grand fessier et en dedans les adducteurs, s’ajoutant à cela plusieurs ligaments pour le maintien.

Les hanches font parties de ces articulations exceptionnelles permettant l’exécution de 3 couples de mouvements : flexion-extension, abduction-adduction, rotation interne-rotation externe (que nous pouvons retrouver dans le lotus).

Sur le papier tout semble réuni pour qu’on parvienne à ouvrir nos hanches mais la réalité en est toute autre. Pourquoi ?


Tout simplement parce que dans notre société actuelle, nous pouvons tous passer des heures en position assise durant la journée, que cela soit au travail, sur le canapé, à table ou bien encore dans notre voiture.

C’est donc cette position assise maintenue de façon excessive, qui va être à la principale cause de raideurs au niveau de nos hanches, de nos jambes et de l’inactivité de nos fessiers. La station assise engendre un raccourcissement des muscles dans la région de la hanche.

Ainsi, au fil des années, vos hanches perdent en mobilité. Qui plus est peut s’ajouter à cela une perte du tonus musculaire avec l’âge et les conséquences peuvent être dramatique.



Prendre soin de vos hanches 

Une sollicitation régulière de vos hanches grâce aux mouvements vous permettra de conserver et/ou améliorer la santé de vos hanches. Cette mobilisation permettra d’activer des structures musculaires et tendineuses situées autour de l’articulation, structures nécessaires au déplacement.

Ainsi, le mouvement est le seul facteur qui pourra vous garantir la bonne santé de vos hanches sur du long terme. Petit bémol, si cette région est mal sollicitée ou trop mise à l’épreuve, elle s’use également, cela peut être le cas avec la course à pied.


Il faut donc être progressif dans votre travail et miser sur le renforcement des fessiers et les étirements des muscles situés autour de l’articulation.


Voici les 10 Postures pour gagner en souplesse et mobilité au niveau des hanches


1- LE PAPILLON EN MOUVEMENT

BON PLACEMENT


2- LE PIGEON

BON PLACEMENT

À ÉVITER


3- LE CHIEN TÊTE EN BAS AVEC OUVERTURE DE HANCHE

BON PLACEMENT

À EVITER


4- LA FENTE BASSE

BON PLACEMENT

À ÉVITER


5- LA FENTE AVEC OUVERTURE DE HANCHE

BON PLACEMENT


6- L'ENFANT OU LA GRENOUILLE

BON PLACEMENT


7- LE LACET OU DEMI-LACET

BON PLACEMENT

À ÉVITER

BON PLACEMENT


8- RELACHEMENT DES HANCHES

BON PLACEMENT


9- ÉTIREMENT DU FESSIER EN POSITION ALLONGÉE

BON PLACEMENT


10- OUVERTURE DE HANCHE OU ENFANT HEUREUX

BON PLACEMENT




Vous trouverez ci-dessous le module yoga des hanches de 25 min. Allez-y doucement, si vous ressentez de la douleur ou de l'inconfort, vérifiez votre alignement, ralentissez ou bien arrêtez, ça viendra petit à petit.


335 vues

© 2020 par Mélissa Levent Yoga