Rechercher
  • Mélissa TheWind

TOUT EST UNE QUESTION D’ÉQUILIBRE


Nous avons tous une vision différente de concevoir une vie enchantée, heureuse et il n’existe ni modèle préconçu, ni modèle parfait. En revanche, nous nous accorderons tous pour affirmer que bien souvent tout est une question d’équilibre.


Oui, la vie est un véritable jeu d’équilibriste où il est important de maintenir le plus possible, le cap au centre. En voici quelques illustrations :


- Créer un équilibre entre la vie professionnelle et personnelle/familiale,

- Manger de tout en quantités adaptées pour maintenir un bon équilibre alimentaire,

- Maintenir notre environnement interne constant (glycémie, température, tension,…), plus communément appelée l’homéostasie de notre corps,

- Conserver un bon équilibre sur le plan physique, dans son quotidien.


C’est sur ce dernier point que nous allons nous arrêter ensemble aujourd’hui.


Et comme il est souvent dit " L’équilibre n’est pas quelque chose que l’on trouve mais quelque chose que l’on crée ! ". Alors c’est parti : BOUGEONS-NOUS !



MAIS AVANT ÇA, REVENONS À NOS MOUTONS : QU'EST-CE QUE L'ÉQUILIBRE ?

L’équilibre correspond à la stabilité du corps, c’est un véritable processus actif qui lutte perpétuellement contre la chute. (1) Il est possible de distinguer l’équilibre statique, qui maintient le corps immobile telle que la capacité à rester debout un pied devant l’autre et l’équilibre dynamique qui est quant à lui lié aux mouvements et peut être illustré par le simple fait d’effectuer un demi-tour. (2)


Le système d’équilibration est un ensemble de mécanismes qui tend donc à assurer autant la posture statique que dynamique. Nous ne rentrerons pas dans les détails mais pour faire court, ce système est complexe et multi-sensoriel, il englobe :

- des récepteurs sensoriels (visuels, vestibulaires, proprioceptifs) qui détectent des changements

- des intégrateurs qui traitent l’information et permettent d’envoyer une réponse adaptée,

- l’action de deux systèmes, la motricité posturale qui permet une réponse réflexe des muscles du corps et l’oculomotricité qui contrôle les mouvements du globe oculaire.



POURQUOI LE TRAVAILLER ?

Sans nous en rendre compte, nous sollicitons toute la journée notre équilibre statique et dynamique, ne serait-ce que lors de nos déplacements du quotidien. C’est pourquoi, il est essentiel de le travailler, et ce quel que soit notre âge mais encore plus avec les années qui défilent (pour ne pas dire les « effets du vieillissement », je ne voudrais vexer personne :)).


Les chutes, représentant la première cause de mortalité accidentelle chez les plus de 65 ans, il est donc primordial que cette qualité physique demeure au-devant de la scène toute notre vie, au même titre que l’endurance ou le travail de force.


Très souvent mise de côté, trop peu de personnes savent déterminer s’ils ont ou non un bon équilibre, surtout si ce dernier n’a jamais fait lieu à des tests spécifiques au préalable. Figurez-vous que certaines personnes sont même très souvent surprises du résultat, et ce même à 25 ans.



COMMENT TESTER SON ÉQUILIBRE ?

Il existe différents tests validés scientifiquement, permettant d’évaluer l’équilibre d’une personne tels que le test du lever de chaise ou encore le test « Timed up and go ». Mais le plus connu et facile à mettre en place est le test de station unipodale.

Pour réaliser ce test d’équilibre en appui unipodal, il est simplement demandé au sujet de tenir le plus longtemps possible en appui sur le membre inferieur de son choix.

Le résultat est considéré comme anormal si la personne âgée ne réussit pas à tenir sur une jambe au moins 5 secondes. Pour ce temps, la personne sera considérée à très haut risque de chute. Au-delà de 30 secondes, le risque de chute sera considéré comme très faible.

À VOS CHRONOS !



3 CONSEILS POUR AMÉLIORER SON ÉQUILIBRE

RENFORCER SES MEMBRES INFÉRIEURS

- squat

- fente


TRAVAILLER EN DÉSÉQUILIBRE

- transférer le poids du corps d’une jambe à l’autre

- travailler sur demi pointe

- travailler sur une ligne


RENFORCER SES MUSCLES PROFONDS

-abdominaux et muscles du dos



3 POSTURES DE YOGA POUR CULTIVER SON SENS DE L'ÉQUILIBRE

POSTURE DE LA PLANCHE :

Bienfaits :

- Étire les ischios-jambiers de la jambe de terre

- Engage les muscles du haut du dos et de la sangle abdominale

- Renforce les membres inférieurs

- Augmente la concentration

Variantes :

- Mains en prière au niveau du coeur

- Bras écartés sur le côté

- Plier légèrement la jambe d'appui













POSTURE DE DANSEUR :

Bienfaits :

- Améliore le sens de l’équilibre

- Renforce l’articulation de la cheville

- Ouvre le coeur

Variantes :

- Joindre les deux cuisses, et attraper le dessus du pied sans se pencher vers l'avant



















POSTURE SUR LA CHAISE EN ÉQUILIBRE :

Bienfaits :

- Tonifie les membres inférieurs

- Renforce l’articulation de la cheville

- Étire la colonne vertébrale

- Apporte puissance et souplesse des épaules

Variantes :

- Mains en prière au niveau du coeur

- Pieds à plat

- Bras tendus vers le ciel, bras alignés aux oreilles, en gardant les épaules basses


















Namasté

Mélissa





44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout